Return to site

A La Bonne Ferme

L'automatisation d'une serre pour faciliter le travail des agriculteurs

"A la bonne ferme” est une association qui facilite l'insertion professionnelle et sociale de chacun.e via une production agricole respectueuse de l’environnement. Son action est structurée selon 3 axes : l’insertion professionnelle de personnes éloignées de l’emploi, l’expérimentation de modèles d’agriculture plus durable et l’utilisation du numérique pour faciliter la culture maraîchère.

Le projet proposé consiste à automatiser une serre à partir des données d'une station météo (vent, température, hygrométrie), permettant ainsi de faciliter le travail des agriculteur.trice.s en leur donnant accès à de meilleures conditions de travail. Pour mener à bien ce projet, nos étudiant.e.s de deuxième année de CentraleSupélec (cursus Centrale), Coralie, Pierre, Antoine et Mohamed sont allés rencontrer en Picardie, Wilfrid le porteur de projet et propriétaire de la ferme.

"Wilfrid nous donnait plein de conseils, il a envie de nous faire progresser et nous a grandement aidés" Pierre

Cette visite de la ferme a permis aux étudiant.e.s d’être encore plus motivé.e.s et de faciliter les échanges avec Wilfrid.

“C'est un projet qui s'est bien passé dans l’équipe, il n'y a pas eu de problèmes ni de tensions, on s'est bien réparti les responsabilités au sein du projet" Coralie

 

Nos élèves-ingénieur.e.s ont réalisé un prototype complet de la serre (ouverture/fermeture des moteurs, alarme visuelle et sonore en amont pour la sécurité) fonctionnant à l’aide d’un capteur de température connecté. D’ici à fin mai, le prototype produit sera testé grandeur nature, à la ferme ! Quoi de plus satisfaisant pour des étudiant.e.s qui ont travaillé presque un an sur le projet ?

Quand on leur pose la question, Coralie, Pierre, Mohamed et Antoine nous indiquent qu’ils ont beaucoup apprécié réaliser ce projet car cela leur a permis de mettre en application leurs compétences et de faire quelque chose de concret. “Le projet me plaisait, rassemblait de la technique et la possibilité d’être au service de l’intérêt général. C'est un moyen différent de s'engager dans l'associatif. C'est un bonus du projet et c'est pour cela que je l'ai choisi” nous révèle Pierre.

De plus le fait de travailler en groupe les a aidés à apprendre à communiquer en équipe, à bien expliquer les différents problèmes auxquels ils font face. Ils apprécient beaucoup le fait d’apporter leur pierre à l'édifice d’un projet au service de l'intérêt général.

Ainsi, nos étudiant.e.s participeraient de nouveau à un projet encadré par Latitudes, comme c’est le cas pour Coralie : ”Je participerais bien à un projet de nouveau, pour le côté concret, le fait d'appliquer et qu'il y ait une attente derrière.”

▸ Retrouvez la documentation et le code source du projet ici.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly